Code de la route : l’alcootest effectif à partir de ce mois au Maroc

Code de la route : l’alcootest effectif à partir de ce mois au Maroc

Annoncé dans le code de la route entré en vigueur le 1er octobre dernier, l’alcootest sera mis en application d’ici fin juin, information confirmée par le ministère de l’Equipement et du Transport. Mais ce n’est pas tout en ce qui concerne la sécurité routière: les feux tricolores seront aussi équipés de radars pour veiller au respect du code de la route et réduire le nombre d’accidents de la circulation.

 

Après la baisse encourageante des accidents de la circulation au lendemain de l’entrée en vigueur en octobre dernier du nouveau code de la route, la réalité des accidents mortels de nos routes refait surface. La réduction drastique des accidents de la route communiquée durant le premier trimestre qui a suivi l’entrée en vigueur du code, a fait place à une hausse des accidents de la circulation.

 

Les bilans hebdomadaires régulièrement dressés par la Direction générale de la sûreté nationale attribuent ces accidents à l’excès de vitesse, au non-respect des feux tricolores, à la conduite sous l’effet de l’alcool, entres autres causes.

 

Pour remédier à la situation, les autorités annoncent la mise en application des alcootests et éthylotests (dispositif qui permet de détecter la présence de l’alcool dans l’haleine du conducteur), intégrés dans le nouveau code de la route. Ils prendront effet d’ici la fin du mois en cours, a affirmé le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab cité par le quotidien Le Matin dans son édition de lundi.

 

Alcool au volant: tolérance zéro

L’actuel code de la route ne laisse aucune place à l’indulgence en matière de conduite sous l’effet de l’alcool, ne faisant “aucune distinction entre l’état d’ébriété et l’état d’ivresse”. Tout conducteur interpellé par un agent ou officier chargé du contrôle routier, pourra par simple sondage de ce dernier, être soumis à un alcootest ou un éthylotest, par mesure préventive.

 

Même si elle est accueillie avec enthousiasme, l’application des alcootests suscite quelques inquiétudes chez certains conducteurs. D’aucuns, sous couvert d’anonymat, craignent un excès de zèle des agents et officiers chargés de la circulation.

 

Outre la mise en application des alcootests, les feux tricolores seront équipés de radars, une solution qui vise à enrayer le non-respect des feux rouges, une des causes des nombreux accidents mortels de la circulation. À ce jour, aucune date n’a été avancée quant à l’entrée en vigueur de ce mécanisme.

 

 

Note : La conduite sous l’effet de l’alcool est passible d’une peine d’emprisonnement allant de 6 mois à 1 an et/ou de 5.000 à 10.000 DH d’amende.

Ces sanctions sont assorties d’une suspension du permis de conduire pour une durée variant entre 6 mois et 1 an.

Autres articles

Réserver votre véhicule

CONTACTEZ-NOUS

  • adresse: Siège: APPT 14, Résidence Tissir, Angle Av 4° DMM ET RUE LAMURE ,Gueliz Marrakech
  • Tél : +212661132256
  • E-mail: contact@autonadine.com
  • Horaire de travail: 7j/7 de 08:00 à 21:00